Home arrow

LA GÉOLOCALISATION

LA GÉOLOCALISATION
image

La balise de géolocalisation de votre boitier My Link exploite à la fois les systèmes de positionnement par satellite, qui font aujourd'hui partie intégrante de nos vies et des capacités nouvelles de triangulation GSM. My Angel vous propose dorénavant d’exploiter ces technologies pour votre sécurité au quotidien, tout en respectant votre vie privée.

L'origine de notre système de localisation

À l'origine, un besoin militaire de se localiser précisément partout dans le monde. Ce sont les américains qui s'empareront les premiers de l'espace pour y placer leurs satellites de géoréférencement.

Afin de fonctionner, un tel service nécessite le déploiement de 2 éléments : le système spatial et le système terrestre.

Le système spatial comprend une organisation précise de satellites, appelée "constellation", placés sur un nombre précis d'orbites et nécessitant un minimum de 18 satellites pour obtenir une couverture mondiale.

Le niveau terrestre est représenté par des récepteurs. Ces derniers sont de plus en plus intégrables et performants, sous la forme de balises gps ou de traceurs/trackers, de bracelets, couplés ou non à des logiciels ou applications qui interpréteront les coordonnées obtenues, associant longitude et latitude pour vous permettre de les représenter sur une carte selon les besoins précis des utilisateurs.

Les différentes technologies existantes (GPS, Glonass, Galileo, …)

GPS

Le "Global Positioning System" américain fut lancé en 1978 sous la direction du Département de la Défense, et opérationnel en 1995 avec 24 satellites, date à laquelle son utilisation s'ouvrit à des applications civiles.

Ses performances furent cependant volontairement limitées jusqu'en 2000 à une précision de l’ordre de 100 mètres, date à laquelle le Président Clinton décida de la fin de la dégradation volontaire du service, portant la précision directement à 20 mètres.

Sa constellation est formée de 32 satellites placés à 20 200km de la Terre.

Le système GPS utilise 2 fréquences et apporte aujourd’hui une précision entre 2 et 9 mètres selon le nombre de satellites « visibles ».

Il est interopérable avec le système Galiléo (voir ci-dessous).

Glonass

Système global de navigation par satellites développé à l'origine par l'URSS (Union des Républiques Socialistes Soviétiques) et sous contrôle militaire, pendant la Guerre Froide (1982), le système Glonass a subi quelques aléas au cours de son évolution.

Il fut opérationnel en 1995 avec une constellation complète de 24 satellites, répartis sur 3 orbites à 19 100km de la Terre.

Mais l'effondrement du bloc soviétique entraîna un quasi-abandon financier du programme et le ramena à 6 satellites en état de fonctionnement au début des années 2000.

Les Forces Spatiales de la Fédération de Russie le reprirent alors en main pour le rendre à nouveau opérationnel en 2011, avec une couverture à 100% de la planète.

Le système Glonass apporte une précision entre 5 et 8 mètres avec l'utilisation des signaux de 7 à 8 satellites.

Galileo

Il s'agit du système de géopositionnement européen.

Sous contrôle civil de l’Agence Spatiale Européenne (ESA), une première dans ce domaine, Galileo a pour but de pallier, à terme, à la fois les restrictions et faiblesses potentielles du GPS américain liées à une gestion militaire et les obsolescences matérielles d'un programme démarré en 1978, et aussi d'apporter une certaine autonomie au niveau du territoire européen.

En test depuis 2005 avec le premier satellite lancé, ce système est opérationnel depuis le 15 décembre 2016 avec l'ouverture des premiers services, fournis par les 18 satellites en orbite.

Placés sur 3 orbites, à 23 222km de la Terre, ce sont 30 satellites qui prendront place d'ici 2020.

Avec une dizaine de signaux, répartis sur 3 bandes de fréquences distinctes, Galileo devrait permettre d'obtenir une précision au mètre près, bien supérieure au système américain utilisant seulement 2 fréquences, tout en ne nécessitant pour cela de recevoir les signaux de seulement 4 satellites.

Autres systèmes

Tout comme la Chine avec Beidou et Compass (appelé aussi Beidou 2), le Japon et le Q2SS ou l'Inde avec l'IRNSS, chaque continent ou pays disposant des technologies nécessaires souhaite avoir son propre système de positionnement par satellite.

Notre propre utilisation du système

La géolocalisation par satellites

Votre Boitier d'Alerte Personnel (BAP) My Link se géolocalise lors de l'émission d'une alerte et de manière régulière pendant les 20 minutes qui suivent, afin de s'assurer que les secours vous rejoindront bien à votre localisation la plus récente.

Et si …

Et si les conditions de localisation par satellite n'étaient pas satisfaisantes ? La balise GPS peut être sensible à certaines causes limitantes pour établir la position de votre boitier qui peuvent malgré tout survenir dans votre quotidien (conditions météo très mauvaises, moins de 4 satellites visibles, le fait d'être à l'intérieur d'un immeuble selon sa structure et son vitrage ou d'un parking en sous-sol…).

Dans ce cas, votre BAP My Link et notre plateforme exploiteront les données des réseaux GSM autour de votre boitier pour réussir à le localiser approximativement par un procédé de triangulation. Par ce biais, la précision sera fonction du nombre d’antennes GSM que votre boitier sera en mesure de capter et pourra être de l’ordre de 10 à 100 mètres dans le meilleur des cas. Si les antennes autour de vous ne sont pas en nombre suffisant, la précision sera moindre, mais permettra généralement de savoir déjà qui sont les secours compétents autour de vous. Dans ce cas, le contre appel si nous arrivons à vous joindre ou un appel à vos proches permettra de préciser votre emplacement. Et, de façon totalement transparente pour vous, votre My Link continuera également à rechercher une localisation plus précise et la transmettra dès que possible.

Le respect de votre vie privée

Dans beaucoup de cas, la géolocalisation d'une personne est synonyme de surveillance, espionnage, sacrifice de la confidentialité. Ce ne sera pas le cas avec My Angel ! C'est pourquoi nous nous engageons formellement dans une démarche respectueuse de votre Vie Privée avec une protection sans exception de vos données de localisation.

image

Pour les utilisateurs des solutions RESCUE et PRO RESCUE

Solution RESCUE

La géolocalisation du boitier ne pourra se faire que dans ces situations clairement identifiées:
  • Dans le cadre d’une transmission d’alerte (automatique ou volontaire), votre localisation est transmise en même temps que l’alerte et de façon totalement transparente pour l’utilisateur. En mode "joignable" (paramétrage par défaut), le service d'aide en situation d'urgence My Angel est la seule à avoir accès à votre localisation, qui est alors communiquée en cas de nécessité uniquement aux équipes d'intervention. En mode "non joignable" (si l’utilisateur le choisit), c'est la "personne à contacter" désignée dans le compte utilisateur qui recevra les informations liées à la localisation et qui pourra alors faire intervenir les secours adéquats.

  • Dans le cadre d’une disparition et sur présentation d’un justificatif (type main-courante signalant l’absence du porteur dans le cadre d’une procédure officielle Police ou Gendarmerie) ou suite à la demande directement formulée par les forces de l'ordre pour une disparition qualifiée d'"inquiétante", My Angel mettra en œuvre tous les moyens possibles pour localiser le boitier GPS et permettre aux forces de l'ordre de retrouver son porteur. Pour cela, le boitier My Link sera activé à distance à la demande de la plateforme et nos opérateurs lui demanderont de renvoyer sa position précise, afin de pouvoir la transmettre aux autorités compétentes.

  • Dans le cadre de la perte d’un boitier. L’utilisateur (et uniquement lui) pourra se connecter à son compte (depuis son espace client sur le site web My Angel ou directement depuis notre application mobile) et retrouver son BAP en cliquant sur "Localiser mon boitier". La localisation de son boitier est alors transmise directement sur le téléphone portable de l'utilisateur et le boitier recherché sonne également (ce qui évite toute possibilité d'utilisation dérivée).

À aucun moment, un abonné RESCUE ne pourra être localisé par un tiers à son insu. Hors urgence, aucune information de localisation ne peut être transmise ou exploitée par qui que ce soit. My Angel s’en porte garant. Vous protéger ne doit pas induire de sacrifier votre vie privée.

Solution PRO RESCUE

Les conditions de géolocalisation du PTI DATI sont identiques à celles présentées ci-dessus. Seule la plateforme peut avoir accès aux données de géolocalisation et ce, uniquement dans le cas d'une alerte et pour porter secours au porteur. L'employeur n'a pas accès à ces données.

Plus d'informations sur le fonctionnement du Boitier d'Alerte Personnel ou le traitement des alertes sur LE BOITIER MY ANGEL et LES ALERTES.